Le DJI Phantom 3 series: Il voit loin et haut

djiphantom3

Son-Objet-connecte.fr vous propose aujourd’hui le test du DJI Phantom 3. Il s’agit sûrement de la Rolls des quadricoptères de contrôle à distance (Drone pour faire simple!). Conçu en chine, ce petit bijou de technologie est équipée de sa propre caméra stabilisée, capable de filmer en Full HD. On notera que tois modèles sont disponibles, le Phantom 3 Advanced qui filme en Full HD (1920 x 1080) pixels à 60 images par seconde, et le Phantom 3 Professional qui fait des vidéos en 4K (4096 x 2160 pixels) à 30 images par seconde ou en 4K (3840 x 2160 pixels) à 30 images par seconde également. Le DJI Phantom 3 standard se concentre s’adress lui au grand public

Avec son capteur de 12,4 mégapixels et un objectif F/2.8, le DJI Phantom 3 peut aussi prendre des clichés… jusqu’à à 250 mètres au dessus de vos têtes! Avant le démarrage, la mise en route et le calibrage de la caméra demanderont quelques minutes.

Côté pilotage, il vous faudra quelques heures d’entraînement avant de faire voler le DJI Phantom 3, à 57 km/h en mode ATTI (c’est-à-dire stabilisé, mais sans GPS). La batterie est une Lipo de 4S 15,2V d’une capacité de 4480 mAh qui assure, selon le constructeur, une autonomie de 23 minutes de vol. Attention, à ne pas être pris de court: quand la batterie est à plat, l’oiseau tombe comme une pierre! Or il n’encaisse malheureusement que les petites chutes de 2 m de hauteur… Mieux vaut donc surveiller la jauge de la batterie, affichée à l’écran du smartphone.

Le DJI Phantom 3 est livré avec une télécommande qui fonctionne en 2,4 GHz (entre 2400 et 2483 MHz), avec une portée estimée à 2 kilomètres, qui est alimentée par une batterie intégrée Lipo de 6000 mAh. Sous iOS et Android, une application DJI Pilot affiche en direct la vidéo filmée par le DJI Phantom 3, en même temps que différents paramètres de vol (distance, altitude, vitesse,…). Depuis l’appli, il est possible de démarrer et stopper la vidéo et prendre des photos. Le smartphone ou la tablette est fixé pour cela sur la télécommande et communique avec elle via un réseau Wifi ad hoc. Mais, je suis sûr que les pros du pilotage préfèreront eux, le casque de réalité  virtuelle pour diriger l’engin en immersion, avec le paysage devant eux. Sensations garanties!

djiphantom31

Sur le DJI Phantom 3, on y trouve un bouton de retour au point de départ (RTH) en façade, un interrupteur pour changer de mode de pilotage (GPS ou ATTI), une molette destinée à contrôler l’inclinaison de la caméra, une autre pour choisir les réglages dans l’interface, un bouton pour démarrer l’enregistrement d’une vidéo, un bouton pour prendre une photo, un bouton pour revoir les photos et les vidéos.

Vidéo du DJI Phantom 3 standard:

Image de prévisualisation YouTube

Il faut compter 1099 € pour le Phantom 3 Advanced (1199 € avec une batterie supplémentaire), et 1399 € pour le Phantom 3 Professional (1499 € avec une batterie supplémentaire). Le DJI Phantom 3 Standard est disponible dès à présent dans le monde entier, au prix public de 920 euros, c’est-à-dire pour un peu moins de 200 euros de moins que le modèle Advanced. Plus encore que les deux premiers modèles, le nouveau DJI Phantom 3 Standard s’adresse au grand public. Il promet à ceux qui n’ont jamais piloté de multicoptère de produire facilement « des souvenirs inoubliables » en photo ou en vidéo.

Attention: Le modèle Standard se contente d’une télécommande dérivée de celle du Phantom 2 Vision+. Son support ne peut accueillir qu’un smartphone (mais pas une tablette), et la portée du récepteur Wi-Fi Lightbridge intégré est deux fois inférieure à celle de la télécommande des deux autres modèles, elle est ici d’1 km (ce qui est bien suffisant compte-tenu de la législation pour le grand public).

Retrouvez plus de détails sur le site de DJI en cliquant ici.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Lire les articles précédents :
wistiki
Test du Porte Clé Connecté Wistiki

Son-objet-connecte.fr vous présente aujourd'hui le test du Porte Clé Connecté Wistiki. Il s'agit d'un petit capteur en plastique, conçu en France, et qui...

shine2
Test du capteur d’activité: Shine 2

Son-Objet-Connecte.fr vous propose aujourd'hui le test de l’un des meilleurs capteurs ou trackers d'activité, j'ai nommé le Shine 2. Créé par Misfit, il...

HueGo
Hue Go: L’ampoule connectée nomade!

Son-Objet-Connecte.fr vous propose aujourd'hui le test de l'ampoule connectée Hue Go, fabriqué par Philips. Il s'agit d'une lampe d’ambiance légèrement différente car elle...

Fermer